De la musique dans l’air

  • 0

De la musique dans l’air

 

Le monde de Gilgal est réel puisque j’ai tout inventé !
Pour le faire vivre, je vous propose d’autres créations… musicales, cette fois-ci !

Pour le fun et pour l’amour de la musique, voici donc quelques chansons enregistrées spécialement pour les internautes  !

HEGOAK

Une interprétation de l’Hymne basque Hegoak qui a inspiré le nom du personnage principal du roman. Non, ce n’est pas de l’elfique ! C’est du basque et c’est aussi mélodieux !

Au chant : Judith Bouilloc
À la guitare : Jibs Square
Mixage audio : Laurent Chambon

 

Paroles

Hegoak ebaki banizkio
Neuria izango zen
Ez zuen aldegingo.

Bainan horrela
Ez zen gehiago xoria izango.

Eta nik,
Xoria nuen maite.

Traduction 

Si je lui avais coupé les ailes
Il aurait été à moi
Il ne serait pas parti

Oui mais voilà,
Il n’aurait plus été un oiseau

Oui mais moi,
C’était l’oiseau que j’aimais

LE CHANT DES GARDIENS

Au chant et à la guitare : Jibs Square.
Mixage audio : Laurent Chambon

Paroles

Racines de Gilgal, piliers de la Terre,
Séquoias d’Yggdrasil, vous portez l’univers.
Par les sentiers de Kuusk, Gardiens fauchons le vent.
Ô frères d’armes, jurons de veiller sur Waldgan.

Yisheng, abreuve-nous du sang de tes dragons
Et nous pourrons goûter les fruits de Kikajon.
Cueillons les feuilles dansantes de la folle Verzy.
Protégeons le miel de Syco sans un bruit.

Barento nous a dit d’user enfin nos yeux
jusqu’à en faire pleurer les saules merveilleux
d’Holzwege et fleurir les chênes de Dodone.

Jacaranda, Morondava, Vanaprastha.
Douze forêts chéries, un idéal en soi.
Waldgan, voici ma vie, le Gardien te la donne.


Leave a Reply